Laurent Natrella donne la parole aux mots de Daniel Pennac.  Une photo de classe touchante et souriante.

Texte

 Daniel Pennac


Adaptation et interprétation 

Laurent Natrella


Mise en scène

Christèle Wurmser

Lumières 

Franck Walega


Son et vidéo 

Dominique Bataille

DATES DE TOURNÉES 21


8 janvier 21 - Marly le roi  

12 janvier 21 - Fontenay le Comte

28 Janvier 21 - Sarcelles

2 au 7 Février  – Renens, Suisse (TKM)

 12 Février - Olivet

19 Février - Saint Amand les Eaux

7 Mars - Montrouge

16 Mars - Montigny le Bretonneux

18 Mars - Saint Cloud  

19 Mars - Lagny sur Marne

23 Mars : Meudon

26 Mars - Puteaux

27 Mars - Conflans Sainte Honorine

30 Mars - Neuilly sur Seine

13 Avril - Onet le Château

22 Mars - Grand Quevilly

7 Mai - Gagny

Festival d'Avignon du 7 au 31 Juillet 2021 

Au Théâtre Actuel à 12h25 

"Laurent Natrella, charmeur, enjôleur, nous replonge dans ces années d'apprentissage (...) Il incarne avec un naturel confondant ce professeur qui a enchanté notre adolescence. Il conquiert les coeurs de ses élèves-spectateurs. Bravo !" 

Mediapart 



"Cette adaptation est magnifique. On sent que Laurent Natrella a pris à cœur la vision de Daniel Pennac. Il est à la fois, touchant, convainquant et drôle." 

Ouest-France

"Laurent Natrella, interprète aigu et profond, qui a, notamment, ces dernières années, participé à l'aventure extraordinaire des Enfants du silence, nous offre un spectacle fraternel"
Le Figaro


INFOS

Chagrin d'École 

Cancre de renommée avant de devenir professeur et auteur, Daniel Pennac dessine ici un portrait à multiples visages de l’école en alternant souvenirs de son enfance et de son expérience professionnelle dans une succession de courts chapitres. À force d’anecdotes, il dresse avec humour et tendresse un portrait du cancre, presqu’universel, profondément touchant, tant ses souffrances semblent irrémédiables. Symétriquement à son propre échec scolaire, le récit s’ouvre sur celui que peut connaître l’enseignant, confronté pour sa part à des difficultés, voire une incapacité, à faire progresser le dit-cancre. Questionnant les principes fermés d’un enseignement traditionnel, ce témoignage offre une réflexion sur la pédagogie dont s’empare Laurent Natrella dans ce spectacle qui nous renvoie aux bancs de l’école.