Une pièce vraie, drôle et optimiste
sur la transmission entre une mère et sa fille,
portée par deux comédiennes exceptionnelles.


Dans toutes les familles certaines erreurs se répètent de génération en génération.
Venir à bout de ce schéma n’est pas si simple !


Malgré une relation construite sur les non-dits, c’est avec amour, humour et maladresse qu’une mère au tempérament effronté, décide de rompre la répétition des cycles.
Le temps reste suspendu dans une intimité où l’une et l’autre écoutent ces vérités blessantes qui font grandir.


Marie-Hélène Lentini (dernièrement dans Coiffure et confidences et Fleur de cactus - nominée aux Molières) plus habituée à des rôles de comédie pure, excelle dans ce rôle de « mère » distillant un sarcasme mordant. Dorothée Martinet complète ce duo, que l’on pourrait croire avoir été écrit pour elles, avec une sensibilité rare


Une pièce haute en couleurs à l’image de ces deux interprètes. (La Provence)

Une pièce tendre et drôle. (Publikart)

Une pièce émouvante et drôle à la fois qui fait du bien !
(Vaucluse)

Poisson et petits pois la pièce à ne pas rater au Festival Off cette année !
Incontestablement une réussite tant sur le plan de l’écriture que de l’interprétation.
(Tous les théâtres)

Un duo féminin qui fonctionne à merveille.
(La Marseillaise)



Equipe artistique

De Ana-Maria Bamberger
Mise en scène : Slimane Kacioui et Aliocha Itovich 

Scénographie et lumière : Franz Laimé

Avec : Marie-Hélène Lentini et Dorothée Martinet 



















“Poisson et petits pois”

média